Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Valflaunès > znieff : bois de Courtes

znieff : bois de Courtes

jeudi 8 septembre 2005 , par Perrey Luc , Commenter

diren

ZNIEFF de type I
Numéro:40380003

Localisation
carte IGN au 1/25000 : Claret (2742 E)

Superficie
11 ha

Mesure de gestion
aucune

Artificialisation
Ce bois possède un caractère naturel dominant. On note seulement la présence d’une route qui conduit au sommet à la ferme de Courtès.

Description
Le bois de Courtès, situé sur le flanc sud du Pic-Saint-Loup, se développe sur un sol siliceux au centre d’un grand massif calcaire. Le bois, globalement circulaire, est composé d’un boisement mixte de châtaigniers (Castanea sativa) et de chênes blancs (Quercus humilis) ainsi que d’une végétation caractéristique des terrains décalcifiés tels que la Callune (Calluna vulgaris).

Critères de délimitation
La délimitation du site est basée sur des critères géologiques et liés à l’occupation des sols. C’est l’ensemble de la zone boisée sur silice qui a été retenue. Elle est délimitée au nord et à l’ouest par le passage sans transition entre le boisement et la garrigue basse ; au sud et à l’est par la D113 qui coïncide avec la limite du relief collinaire.

Richesse patrimoniale
Cette zone ayant été très faiblement prospectée, il n’apparait pas de richesses patrimoniales particulières. Il conviendrait cependant, étant donné la nature particulière du terrain, de procéder à des relevés afin de détecter d’éventuelles espèces végétales rares.

Intérêt
La plaine montpelliéraine couverte de vignes ou de garrigues présente néanmoins des zones plus diversifiées d’un grand intérêt sur les plans écologique et paysager ; c’est le cas du bois de Courtès. Il représente, en effet, le seul témoin d’une végétation silicicole pour le massif calcaire du Pic Saint-Loup. C’est un type de végétation d’ailleurs peu répandu dans la région montpelliéraine. Il abrite donc une flore spécifique.

Dégradation
Ce milieu, parvenu au stade ultime de son évolution, est particulièrement sensible à tout traumatisme portant atteinte à son fonctionnement. Les abattages d’arbres et surtout les coupes à blanc sont donc à proscrire.

Gestion du milieu
Des mesures de gestion appropriées devraient être assez rapidement prises si l’on veut préserver cette richesse écologique . Il conviendrait notamment de prévoir son inscription au titre du POS en "espace boisé classé", mesure qui interdit le changement d’affectation de la zone et limite les abattages d’arbres.

Bibliographie - Source
S.P.N.L.R., 1977 - Le Pic Saint-Loup et le causse de l’Hortus. Propositions pour la sauvegarde d’un site exceptionnel. Document polycopié. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE Montpellier). 1992
_

P.-S.

Source et actualisations : 40380003
Avec l’aimable autorisation de la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon
Toutes les znieff à la DIREN
Toutes les znieff du territoire dans LOUPIC : la page d’accueil du dossier znieff
Précisions : Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt