Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Saint Mathieu de Tréviers > Le siècle passé : le bureau de poste

Le siècle passé : le bureau de poste

lundi 6 janvier 2003 , par Perrey Luc , Commenter

Avant 1900 il existait un bureau de poste à Saint Mathieu, situé près de l’école. Il n’y avait pas de téléphone mais le télégraphe fonctionnait sous la responsabilité de Julie Allègre. Le facteur, monsieur Sabatier, venait des Matelles. Il effectuait chaque jour 37 kms à pied.

Le 1er mai 1900, en même temps que la mairie et l’école, était inquguré le bureau de poste de Tréviers. Le premier fonctionnaire nommé était monsieur Corbière. Monsieur Aubeleau lui succédera, puis monsieur Cabrol.

En février 1932, venant de Paris où il était postier ambulant, Léon Bressac prend la charge de ce bureau.
Outre la distribution du courrier, il assure le service postal, financier, paiement des mandats, des pensions, la Caisse Nationale d’Epargne... Dans la distribution, il est secondé par Gaston Trocellier. Son épouse gère avec beaucoup de patience le service téléphonique.

A l’heure de cette nomination, il y a à peine une dizaine d’abonnés au téléphone : Albert Arnal, médecin, la gendarmerie, Eugène Saumade, courtier en vin, monsieur Durand, courtier en vin, monsieur Guizard, propriétaire, monsieur Ferrier, vétérinaire, monsieur Abric, maître Vialla, Ferdinand Bonnet, responsable de la distillerie...
Le 1er décembre 1956, Christian Bressac succède à son père.

Le 1er décembre 1967, le bureau est érigé en centre de distribution motorisé. Dès lors, il est classé de plein exercice. Le courrier de 18 communes lui parvient. Quatre préposés conducteurs et un auxiliaire local se partagent les travaux de distribution et la livraison du courrier dans les bureaux satellites.

En février 1982, le bureau de poste est transféré dans une nouvelle construction, au centre administratif au coeur de Saint-Mathieu-de-Tréviers. Un temps où Jo Bastit, Odile Serre, Jean Cauquil, Roselyne Martin, Françoise Périllous, Christine Fabre (à présent Christine Aguilhon qui est à l’accueil de la mairie) feront preuve de remarquables compétences professionnelles.

P.-S.

Source : Le guetteur de Montferrand. Janvier 2000

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt