Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Les auteurs > Clément Pierre-Albert

Clément Pierre-Albert

Contacter l'auteur

Envoyer un message

Tous les articles

14 Articles : 0 | 10

  • Prieuré de Saint-Martin-de-Londres Prieuré de Saint-Martin-de-Londres

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    Vingt-quatre kilomètres à l’est de Saint-Guilhem, le prieuré de Saint-Martin-de-Londres possède une église qui reproduit de très nombreuses caractéristiques de l’abbaye-mère et qui se range, elle aussi, parmi les témoins majeurs de l’art roman de la fin du XIe siècle.
    Comme sa dédicace à saint Martin le sous-entend, ce prieuré était implanté le long de la voie antique de Nîmes à Vieille/Toulouse, à son croisement avec la grande draille de Saint-Gély-du-Fesc à Meyrueis.
    Lors du lancement de l’itinéraire (...)

  • Saint-Nazaire de Brissac

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    L’église de Saint-Nazaire et Saint-Celse de Brissac a succédé à un temple, voué à une déesse des eaux, si l’on en juge par les deux colonnes de marbre réemployées pour la séparation des trois arcades du portail monumental et par les très nombreuses sources qui y jaillissent au pied de la Séranne. La plus abondante est sans conteste la résurgence vauclusienne de l’Avèze.
    La paroisse n’est-elle pas joliment nommée S. Nazari de Centum Fontibus / Saint-Nazaire aux Cent Fontaines dans un acte du cartulaire de (...)

  • Saint-Pierre de Valflaunès Saint-Pierre de Valflaunès

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    A quatre kilomètres au nord-ouest, Saint-Pierre de Valflaunès est implantée sur un site d’oppidum. Il est difficile de savoir si elle dépendait du monastère d’Aniane ou du chapitre de Maguelone à la fin du XIe siècle, époque où elle a été édifiée. Elle appartient à une catégorie d’églises où abbés et évêques se partageaient plus ou moins bien les droits temporels et spirituels.
    La date de sa construction incline à l’attribuer à Aniane dont elle demeurait, au XVIIP siècle, un prieuré d’un très bon rapport. (...)

  • Eglise de Sainte-Croix-de-Quintillargues

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    Située sur la pénétrante Substantion-Alès, à proximité de son carrefour avec la route de Vieille Toulouse, Sainte-Croix-de-Quintillargues représentait un emplacement stratégique privilégié pour l’abbaye d’Aniane. Elle est pourtant rarement citée dans le cartulaire, si ce n’est dans la liste d’Eugène III et dans les listes d’Anasthase IV et Adrien IV.
    Du fait de l’absence de travée de chœur, cette église est plus courte que la majorité des autres. Construite, au départ, vers la fin du XIe siècle, avec une (...)

  • Notre-Dame de Puéchabon

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    Le clocher récent, qui domine l’éminence où s’est accroché le castrum circulaire de Puéchabon, signale au loin l’église Notre-Dame. Au départ, elle était une annexe de Saint-Sylvestre des Brousses. Avec l’incastellamento et la montée en puissance de la famille des Puéchabon, vassaux de l’abbé d’Aniane, Notre-Dame se trouva bientôt à la tête de la nouvelle paroisse.
    Avec l’extension du village, elle a reçu plusieurs agrandissements. Au XIVe siècle, la nef de trois travées fut surélevée et entièrement revoûtée (...)

  • Saint-Jean de Murles

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    L’église cimetériale de Saint-Jean de Murles est bâtie à un kilomètre au sud du village médiéval perché. Elle est conforme à l’église témoin, avec une nef nettement plus haute que la travée de chœur.
    La façade est cantonnée de deux contreforts entre lesquels s’inscrivent un portail à triple voussure et une baie à double ressaut.
    A l’intérieur, l’arc triomphal se caractérise par son double rouleau et par ses impostes biseautées avec retour.
    La suppression du crépi grossier qui enrobe la nef, la travée de chœur (...)

  • Eglise de Notre-Dame-de-Londres Eglise de Notre-Dame-de-Londres

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    L’église de Notre-Dame-de-Londres est faite, en réalité, de deux églises superposées. Une comparaison entre l’appareil de l’église sud, datable des alentours de 1100, et entre l’appareil de l’église nord, datable des alentours de 1150, permet de mesurer les progrès réalisés dans la taille et l’ajustement des moellons d’une époque à l’autre. Pour relier les deux nefs, les arcs engagés de la nef la plus ancienne ont été évidés en arcades.
    L’abside sud a conservé ses lésènes mais, par suite de nombreux (...)

  • église de Saint-Jean-de-Cucules Eglise de Saint-Jean-de-Cuculles

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    L’église de Saint-Jean-de-Cucules est digne d’être considérée comme un modèle languedocien d’église fortifiée. Elle constituait le centre du dispositif de défense dont s’était doté le village bâti en haut d’un promontoire.
    Au XIVe siècle, l’abside et les murs latéraux ont été surélevés. Selon la techni­que en usage, des arcs épais à mâchicoulis ont été bandés entre les contreforts de part et d’autre de la nef.
    Le clocher, édifié à cette époque-là, avait fonction de donjon-refuge pour l’ensemble de la (...)

  • Saint-Martin de Sussargues Saint-Martin de Sussargues

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    La dédicace à saint Martin de l’église de Sussargues semble découler davantage d’une volonté d’éliminer un culte païen que d’une implantation à un nœud routier. N’existe-t-il pas, aux abords du village, un autel à sacrifices avec rigoles pour écouler le sang des victimes rituelles ? L’église offre un aspect insolite avec son plan rectangulaire et ses quatre épais contreforts d’angle qui cantonnent le chevet plat et la façade. L’originalité est accentuée par l’ordonnance de colonnettes qui animent l’étage (...)

  • Eglise de Saint-Bauzille-de-Montmel

    25 novembre 2009, par Clément Pierre-Albert, Perrey Luc

    La paroisse de Saint-Bauzille-de-Montmel doit son nom à l’oppidum de Mormelacum au pied duquel s’est bâti le village médiéval, qui s’est étalé ensuite le long de la route de Nîmes à Vieille-Toulouse.
    L’église a été chamboulée au XIXe siècle lorsqu’on a construit, au nord, une nouvelle nef perpendiculaire à la précédente et qu’il a fallu ouvrir la totalité du mur latéral. Actuellement, la nef primitive, revoûtée en ogives, est utilisée comme sanctuaire et l’abside romane est devenue une chapelle.
    A l’extérieur, (...)

0 | 10

Articles classés par visites

TîtrePublicationVisitesPopularité
Prieuré de Saint-Martin-de-Londres 25 novembre 2009 1009 12%
Eglise de Notre-Dame-de-Londres 25 novembre 2009 897 12%
Eglise de Saint-Jean-de-Cuculles 25 novembre 2009 673 12%
Saint-Gérard de Mas-de-Londres 25 novembre 2009 561 12%
Saint-Pierre de Valflaunès 25 novembre 2009 416 12%
Eglise de Sainte-Croix-de-Quintillargues 25 novembre 2009 405 12%
Eglise de Saint-Bauzille-de-Montmel 25 novembre 2009 339 12%
Saint-Nazaire de Brissac 25 novembre 2009 332 20%
Notre-Dame de Puéchabon 25 novembre 2009 328 12%
Saint-Jean de Ferrières 25 novembre 2009 310 12%
Saint-Martin de Sauteyrargues 25 novembre 2009 266 12%
Saint-Jean de Murles 25 novembre 2009 233 12%
Saint-Félix de Claret 25 novembre 2009 224 12%
Saint-Martin de Sussargues 25 novembre 2009 192 11%
RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2018 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt