Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Valflaunès > znieff : vallée du Rieutord

znieff : vallée du Rieutord

jeudi 8 septembre 2005 , par Perrey Luc , Commenter

diren

ZNIEFF de type I
Numéro:40990002

Localisation
carte IGN au 1/25000 : Le Vigan (2741 W)

Superficie
507 ha

Mesure de gestion
Depuis 1990, la partie gardoise de la zone est classée en réserve naturelle volontaire. Celle-ci est orientée vers la protection d’un site de nidification potentiel pour les grands rapaces et la création en parallèle d’un centre de découverte de la nature.

Artificialisation
Les gorges sont traversées par une voie de chemin de fer et par une route départementale (D4). Deux zones urbanisées importantes (Ganges au sud et Sumène au nord) les encadrent. Un charnier pour l’alimentation des rapaces a été installé sur le site par l’A.V.E.N. Cette association a créé un sentier botanique et va bientôt ouvrir un centre d’accueil sur le site.

Description
Située entre Sumène et Ganges à cheval sur les départements du Gard et de l’Hérault, cette vallée fait partie de la région des Basses Cévennes. Falaises, corniches et grottes composent un relief escarpé, creusé dans le calcaire par un cours d’eau aujourd’hui souterrain. La végétation appartient à l’étage méditerranéen. Des garrigues basses et hautes à Chêne vert et à Chêne blanc, piquetées d’arbustes divers : Buis (Buxus sempervirens), Pistachier (Pistacia sp), Amélanchier (Amelanchier ovalis),..., couvrent les versants. Au bord du lit de la rivière souterraine se développe une ripisylve.

Critères de délimitation
Les limites sont nettes ; elles englobent l’ensemble de la vallée depuis Sumène jusqu’à Ganges et notamment les gorges et les escarpements rocheux proches jusqu’à la ligne de crête.

Richesse patrimoniale
Elles sont d’ordre faunistique. Les milieux escarpés sont un biotope de prédilection pour l’avifaune rupestre qui comprend ici des espèces protégées et inscrites sur le livre rouge des espèces menacées de France : - le Hibou grand-duc (Bubo bubo) ; - la Chouette chevêche (Athene noctua ) ; - le Circaète Jean-le-Blanc (Circaetus gallicus ) ; - le Merle bleu (Monticola solitarius) ; - le Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) ; - le Grand Corbeau (Corvus corax ) ; - le Milan royal (Milvus milvus ) : de passage ; - le Percnoptère (Neophron percnopterus) : de passage. Ce site est également favorable à la nidification de l’Aigle royal (Aquila chrysaetos) et de l’Aigle de Bonelli (Hieraaetus fasciatus). Chez les mammifères, on rencontre une espèce protégée et inscrite sur le livre rouge des espèces menacées : la Genette (Genetta genetta).

Intérêt
Outre la présence d’une faune protégée, cette zone présente : - un grand intérêt paysager : cette vallée encaissée surplombée par des escarpements rocheux et des falaises est un site pittoresque ; - un intérêt écologique : ces milieux rocheux offrent de forts contrastes, liés au relief accidenté et à la variété des expositions : à quelques dizaines de centimètres se côtoient des espèces qui poussent en pleine lumière et d’autres qui supportent l’ombre et la fraîcheur. Les versants abrupts et escarpés de ces gorges sont d’une manière générale des lieux d’accueil et de refuge pour une faune et une flore spécifiques des substrats dolomitiques ; bon nombre d’oiseaux y trouvent la tranquillité et des sites de nidification dans les cavités, grottes et vires rocheuses.

Dégradation
Le site est proche des pôles urbains et facile d’accès. Les risques de dégradation entraînés par une fréquentation accrue y sont à craindre. L’escalade sur les falaises peut fortement perturber l’avifaune qui niche dans ces milieux.

Gestion du milieu
La richesse écologique du milieu justifie son maintien en l’état actuel par un contrôle de la fréquentation et de l’utilisation de l’espace (interdiction de création de chemins, de coupes de bois...).

Bibliographie - Source
A.V.E.N., 1987- Projet RIEUTORD. Pour permettre le retour des grands rapaces sur les falaises du Ranc des Banes. BOUSQUET G., 1988-1992 - C.O.GARD - Communications orales. RICAU B., 1992 - A.V.E.N. - Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier) 1993

P.-S.

Source et actualisations : 40990002
Avec l’aimable autorisation de la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon
Toutes les znieff à la DIREN
Toutes les znieff du territoire dans LOUPIC : la page d’accueil du dossier znieff
Précisions : Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt