Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Valflaunès > znieff : ripisylve de l’Hérault (amont de Laroque) parc du château de (...)

znieff : ripisylve de l’Hérault (amont de Laroque) parc du château de Valmarie

jeudi 8 septembre 2005 , par Perrey Luc , Commenter

diren

ZNIEFF de type II
Numéro:00004092

Localisation
carte IGN au 1/25 000 : Le Vigan (2741 W))

Superficie
30 ha

Mesure de gestion
aucune

Artificialisation
Le parc de Valmarie a été planté. On note en bordure du fleuve des activités de loisirs : pêche, parcours de santé.

Description
A la hauteur de Valmarie, la forêt riveraine de l’Hérault essentiellement composée de peupliers (Populus sp.) et de frênes (Fraxinus angustifolia subsp. oxycarpa) atteint un développement exceptionnel. La végétation herbacée et arbustive est particulièrement luxuriante, à tel point qu’elle est parfois impénétrable et que l’accès à la rivière est souvent difficile. De plus, un parc planté de platanes (Platanus sp.) et de robiniers (Robinia pseudo-acacia) en continuité avec la ripisylve, rehausse encore le caractère naturel ainsi que la richesse et la diversité de la zone.

Critères de délimitation
La délimitation du site est clairement définie. Elle englobe le parc de Valmarie et la ripisylve de l’Hérault qui contrastent fortement avec les cultures, friches ou jardins situés en périphérie.

Richesse patrimoniale
Ce site ayant été peu prospecté, aucune espèce rare n’a été signalée. Il conviendrait cependant de réaliser des prospections au printemps afin de détecter d’éventuelles espèces rares. On note cependant, sur le plan floristique, la présence du Hêtre (Fagus sylvatica) qui se situe ici à 150m ! (altitude particulièrement basse pour cette espèce en zone méditerranéenne) et, pour l’avifaune, la nidification du Torcol (Jynx torquilla) qui est inscrit sur la liste rouge des espèces menacées en France (oiseau affecté d’une régression forte et continue et qui a déjà disparu de certaines régions).

Intérêt
Les formations arborescentes qui bordent les cours d’eau constituent en région méditerranéenne, les reliques d’une végétation des régions tempérées. Cette formation ne subsiste plus que le long des berges et est souvent réduite à une simple haie. Elle présente néanmoins un intérêt écologique et paysager remarquable notamment dans le cas du secteur de Valmarie où la végétation atteint un développement important. C’est en effet : - une zone de refuge pour une faune et une flore spécifiques ; - une zone de nidification et de passage pour l’avifaune ; - une "coupure verte" entre les espaces urbanisés et touristiques (intérêt paysager).

Dégradation
Ce site est, pour l’instant, assez peu marqué par les activités humaines. Il est cependant proche d’une zone très fréquentée. Il faudra donc être vigilant quant aux impacts possibles de cette fréquentation sur le site et proscrire les aménagements lourds (notamment des berges) qui conduiraient à de profondes modifications voire à une destruction de cette zone remarquable.

Gestion du milieu
Il conviendrait d’inscrire cette zone en "Espace boisé classé" au titre du POS des communes concernées.

Bibliographie - Source
LHERITIER J.N. - Université Paul Valéry, Montpellier. Communication orale.

P.-S.

Source et actualisations : 00004092
Avec l’aimable autorisation de la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon
Toutes les znieff à la DIREN
Toutes les znieff du territoire dans LOUPIC : la page d’accueil du dossier znieff
Précisions : Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt