Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Pas Loin > Brouzet les Quissac > znieff : plaine d’Aiguebelle

znieff : plaine d’Aiguebelle

jeudi 8 septembre 2005 , par Perrey Luc , Commenter

diren

ZNIEFF de type II
Numéro:00006094

Localisation
carte IGN au 1/25000 : Sommières (2842 W)

Superficie
144 ha

Mesure de gestion
aucune

Artificialisation
De nombreux chemins donnent accès aux parcelles cultivées qui occupent une grande partie de la plaine. La D208 longe la plaine au sud-ouest.

Description
Cette plaine est située à plus de 4 km au sud de Quissac. La végétation y est constituée d’une mosaïque de milieux ouverts ou semi-ouverts : cultures, vignes, prairies, friches, steppes humides, pelouses à Thym (Thymus vulgaris) et garrigues basses. Des ripisylves bordent les cours d’eau, dont certains sont temporaires : elles peuvent être bien développées, en particulier sur le ruisseau de Valadas au sud-est, ou encore sur le ruisseau des Fonts au nord-est.

Critères de délimitation
La délimitation du site n’est pas toujours très nette. Elle repose sur des critères liés à la végétation et aux activités humaines. La limite retenue englobe la plus grande partie des milieux ouverts de la plaine. Elle coïncide quelquefois avec des chemins et le plus souvent avec le parcellaire agricole. Elle contourne les habitations (Aiguebelle, mas de Campagnany, mas de Massaou) et les grandes surfaces de vignes. A l’est, elle longe des garrigues boisées.

Richesse patrimoniale
Elles sont d’ordre faunistique. Ce milieu accueille plusieurs couples d’un oiseau rare, protégé en France et dans la Communauté Européenne et inscrit sur le livre rouge des espèces menacées de France : l’Outarde canepetière (Otis tetrax) dont les effectifs sont en nette régression en France du fait de la disparition des steppes herbeuses.

Intérêt
Outre la présence d’une espèce rare, cette zone offre un intérêt écologique. La diversité des milieux rencontrés : ripisylve, cours d’eau, prairies, friches, cultures, garrigue, haies est à l’origine de la richesse de la faune et la flore. Par ailleurs, ces biotopes sont favorables à la nidification de nombreuses espèces des milieux ouverts. La régression générale de ces milieux en France entraîne la raréfaction de ces espèces.. Les ripisylves bien développées tranchent avec les milieux secs et ouverts des alentours.

Dégradation
La fermeture du milieu et la disparition possible des grandes cultures autres que la vigne, risquent d’entraîner la disparition d’une espèce animale très rare.

Gestion du milieu
Il serait souhaitable de conserver cet espace ouvert par le maintien des activités agricoles. Il convient également de contrôler une urbanisation éventuelle qui serait facilitée par la proximité des voies d’accès.

Bibliographie - Source
BOUSQUET G., 1988-1993 - C.O.GARD - Communications orales. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE montpellier) 1993

P.-S.

Source et actualisations : 00006094
Avec l’aimable autorisation de la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon
Toutes les znieff à la DIREN
Toutes les znieff du territoire dans LOUPIC : la page d’accueil du dossier znieff
Précisions : Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt