Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Corconne > znieff : gorges du Rieumassel et forêt de Coutach

znieff : gorges du Rieumassel et forêt de Coutach

jeudi 8 septembre 2005 , par Perrey Luc , Commenter

diren

ZNIEFF de type II
Numéro:00006044

Localisation
cartes IGN au 1/25000 : Anduze (2841 W) Claret (2742 E) Saint-Hippolyte-du-Fort (2741 E) Sommières (2842 W)

Superficie
3400 ha

Mesure de gestion
Une partie des terres est classée en zone ND au POS des communes concernées.

Artificialisation
Cette zone est parcourue par quelques chemins dont certains desservent des parcelles forestières exploitées.

Description
Ce grand massif boisé, dense et calcaire, est situé à la limite des départements du Gard et de l’Hérault dans les couloirs du Lez et du Vidourle. Il est essentiellement composé d’une garrigue à Chêne vert (Quercus ilex). Le Chêne pubescent (Quercus humilis) se trouve souvent en mélange avec le Chêne vert, et en petites formations pures au nord du site. Certains arbres sont bien développés. Des faciès de garrigues basses, en particulier à proximité des gorges du Rieumassel au nord, complètent ces milieux forestiers. De nombreux escarpements rocheux, des lapiaz et des vallons encaissés ainsi que de belles falaises, modèlent le territoire (au-dessus de Corconne, gorges de Rieumassel, combe des Graves, ravin du Rajol...).

Critères de délimitation
La délimitation du site repose sur des critères liés à la géomorphologie et à la végétation. La limite retenue englobe l’ensemble des boisements les plus développés de la forêt de Coutach. - à l’est et au nord : la limite suit le bord des zones agricoles et évite les habitations (Sauve, Corconne) ; - au sud : le tracé s’arrête au ruisseau du Brestalou ; - à l’ouest : la limite, peu nette, exclut les espaces où la végétation est moins dense.

Richesse patrimoniale
Elles sont d’ordre faunistique. Les falaises accueillent un oiseau peu commun, protégé en France et dans la Communauté Européenne et inscrit sur le livre rouge des espèces menacées de France : le Hibou grand-duc (Bubo bubo). Par ailleurs, il est important de noter qu’elles étaient jadis un lieu de reproduction pour l’Aigle de Bonelli (Hieraetus fasciatus). Chez les insectes, ce milieu abrite un papillon rare : Laeosopis roboris. Ce lépidoptère a été repertorié en 1988. Il conviendrait de confirmer sa présence aujourd’hui. Il serait également souhaitable de compléter l’inventaire faunistique en particulier pour les chauves-souris (il n’existe actuellement aucune donnée) ; ces espèces (toutes protégées en France et dans la Communauté Européenne et inscrites sur le livre rouge des espèces menacées en France) pouvant fréquenter les fissures profondes des lapiaz.

Intérêt
Outre la présence d’une espèce peu commune et protégée, cette zone offre un intérêt écologique, paysager et géomorphologique. Dans cette grande étendue boisée se dressent de belles falaises favorables à la nidification d’oiseaux rupestres. Des formes superficielles d’érosion, issues de la dissolution des calcaires massifs du Jurassique supérieur (lapiaz) sont accompagnées d’associations végétales caractéristiques de ces milieux frais et ombragés. Signalons également l’intérêt écologique de ce boisement en zone méditerranéenne. Les boisements, notamment lorsque les pentes sont fortes, participent à la protection des sols ainsi qu’à la régulation hydraulique. Enfin, ce bois est une zone de refuge et d’accueil pour de nombreuses espèces animales et végétales spécifiques des milieux forestiers méditerranéens.

Dégradation
Des coupes et des renouvellements du couvert forestier sont à craindre. Ces aménagements peuvent banaliser le milieu actuel en réduisant la diversité floristique et faunistique. Des risques d’urbanisation diffuse et de mitage du paysage pèsent sur ce secteur notamment autour des principaux villages (Sauve, Corconne). Comme tout secteur boisé méditerranéen, cet espace est particulièrement sensible aux incendies.

Gestion du milieu
Il convient de conserver la végétation actuelle en portant une attention toute particulière à la lutte contre les incendies.

Bibliographie - Source
ANONYME, 1973 - Compte rendu du camp de Corconne. Annale Soc. Hort. Nat. Hérault, fasc. 3-4, vol. 113. BOUSQUET G., ANOTTA J.P., 1988-1992 - C.O.GARD. Communication orale. QUIDET P., 1988 - Muséum d’Histoire Naturelle de Nîmes. Communication orale. WIENIN M., 1988 - Société de Protection de la Nature, section d’ Alés. Communication orale.

P.-S.

Source et actualisations : 00006044
Avec l’aimable autorisation de la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon
Toutes les znieff à la DIREN
Toutes les znieff du territoire dans LOUPIC : la page d’accueil du dossier znieff
Précisions : Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt