Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Valflaunès > znieff : falaises de l’Hortus

znieff : falaises de l’Hortus

jeudi 8 septembre 2005 , par Perrey Luc , Commenter

diren

ZNIEFF de type I
Numéro:40380001

Localisation
carte IGN au 1/25000 : Claret (2742 E)

Superficie
140 ha

Mesure de gestion
Site classé du Pic Saint-Loup et de la montagne de l’Hortus. Site inscrit de l’Hortus.

Artificialisation
Les falaises sont particulièrement propices aux activités d’escalade qui se développent de façon souvent anarchique. Afin de favoriser la lutte contre les incendies, une piste a été ouverte juste en contrebas des rochers. Cette piste est aussi utilisée par les promeneurs et leur permet d’arriver jusqu’à proximité des falaises.

Description
Les falaises de l’Hortus forment un ensemble rupestre qui s’allonge sur 5,5 km face au Pic Saint-Loup dont elles sont séparées par la combe de Fambétou. Au pied des falaises, dirigées nord-sud puis est-ouest, on observe des garrigues boisées de Chêne vert (Quercus ilex) et de Pin d’Alep (Pinus halepensis)Au nord, s’étend le bois du Patus, vaste massif boisé de Chêne vert et de Chêne blanc. Sur la crête se dressent les ruines, aujourd’hui peu visibles, du château de Viviourés.

Critères de délimitation
La délimitation du site est particulièrement aisée puisqu’elle est basée sur des limites géomorphologiques et paysagères nettes . Elles englobent, en effet, l’ensemble des falaises et des versants sud et est de l’Hortus limités au nord par la ligne de crête et au sud par la piste forestière qui matérialise une rupture de pente.

Richesse patrimoniale
Les falaises, les grottes et les escarpements rocheux abritent une faune sensible et parfois rarissime. Parmi les oiseaux, on recense : - le Tichodrome (Tichodroma muraria) et l’Accenteur alpin (Prunella collaris) en hivernage ; - le Hibou grand-duc (Bubo bubo) : un couple ; - le Merle bleu (Monticola solitarius) ; - l’Aigle de Bonelli (Hieraaetus fasciatus) : un couple niche dans la falaise. Cette espèce, en forte régression depuis plus de 20 ans, fait l’objet d’un programme de protection de l’espèce et de son habitat ; - le Martinet à ventre blanc (Apus melba) ; - l’Hirondelle des rochers (Hirundo rupestris) ; - le Crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax) : un couple a niché pour la première fois en 1991. Dans les cavités, se réfugie une population importante de chiroptères dont le rarissime Molosse de Cestoni (Tadarida teniotis), le Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersi) et le Murin de Cappacini (Myotis capaccinii). Enfin, on note la station la plus méridionale connue de Vipère aspic (Vipera aspis).

Intérêt
Les falaises de l’Hortus forment avec le pic Saint-Loup un ensemble particulièrement harmonieux et sont un élément clef du paysage de l’arrière pays montpelliérain. Elles abritent 7 espèces de chauve-souris toutes très rares ou en régression et protégées sur l’ensemble du territoire national ainsi que des biotopes de nidification pour dix espèces d’oiseaux rupestres considérées comme peu communes et dont l’une, particulièrement menacée, possède là un des derniers sites de reproduction dans le département.

Dégradation
Ce milieu, où prospèrent des espèces animales très sensibles au dérangement et au bruit, est particulièrement menacé par le développement d’activités sportives et de loisirs qui entraîneraient à court terme, la destruction de ces populations.

Gestion du milieu
Tout aménagement aboutissant à l’ouverture du milieu et donc favorisant l’accroissement de la fréquentation, est à proscrire.

Bibliographie - Source
DALLARD R. - G.R.I.V.E.. Communication orale. S.P.N.L.R., 1977 - Le Pic Saint-Loup et le causse de l’Hortus. Propositions pour la sauvegarde d’un site exceptionnel. Document polycopié. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE Montpellier). 1992

P.-S.

Source et actualisations : 40380001
Avec l’aimable autorisation de la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon
Toutes les znieff à la DIREN
Toutes les znieff du territoire dans LOUPIC : la page d’accueil du dossier znieff
Précisions : Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt