Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Valflaunès > znieff : corniches de Madières

znieff : corniches de Madières

jeudi 8 septembre 2005 , par Perrey Luc , Commenter

diren

ZNIEFF de type I
Numéro:60070005

Localisation
cartes IGN au 1/25000 : Blandas (2642 E) Saint-Martin-de-Londres (2742 W)

Superficie
430 ha

Mesure de gestion
aucune

Artificialisation
aucune activité humaine notable n’est à signaler.

Description
Au sein des gorges de la Vis, qui forment un véritable canyon entre le causse du Larzac au sud et le causse de Blandas au nord, les corniches de Madières s’étendent de part et d’autre du village sur le versant nord. Le site englobe l’ensemble des escarpements rocheux et des falaises qui surplombent la Vis de plusieurs centaines de mètres ainsi que la combe des Natges. La végétation est composée de taillis de Chêne vert (Quercus ilex) et de Chêne blanc (Quercus humilis) remplacés, lorsque la pente est très forte, par une garrigue à Buis (Buxus sempervirens) et Amélanchier (Amelanchier ovalis).

Critères de délimitation
La délimitation du site est basée sur des critères géomorphologiques (cassure nette entre le causse et le versant pentu des gorges). La limite nord-ouest, au fond de la vallée est constituée par le pied des plus basses falaises. La limite sud-est passe par le rebord du plateau du Larzac, d’une hauteur de 500 à 600 m, englobant ainsi la combe des Natges.

Richesse patrimoniale
Elles sont d’ordre faunistique. Ces falaises remarquables sont un site de nidification pour l’un des trois couples d’aigles royaux (Aquila chrysaetos) des gorges de la Vis. Cette espèce compte 250 couples en France. Un couple de Hibou grand-duc (Bubo bubo) occupe aussi les escarpements de ce site. Ces deux oiseaux sont inscrits sur le livre rouge des espèces menacées en France et en annexe I de la directive C.E.E du 2/04/79 (espèces faisant l’objet de mesures de conservation spéciale concernant leur habitat).

Intérêt
Cette partie de la vallée où se succèdent falaises impressionnantes, escarpements rocheux et combes, présente un intérêt paysager de tout premier ordre. A ceci s’ajoute un intérêt biologique tout aussi exceptionnel. En effet, les escarpements rocheux sont un milieu de nidification pour de nombreuses espèces d’oiseaux rupestres dont certaines sont rares et très menacées sur l’ensemble du territoire. C’est le cas notamment d’un couple de rapace qui trouve ici un de ces derniers sites de reproduction dans le département.

Dégradation
Les aménagements ayant un fort impact paysager (pistes forestières, routes en fond de vallée) sont à proscrire et d’autant plus qu’ils risquent d’amener une augmentation de la fréquentation, nuisible à la tranquillité des oiseaux nicheurs, dans des secteurs jusque là inaccessibles. Le développement de l’escalade constitue aussi une menace pour les espèces sensibles au dérangement.

Gestion du milieu
Cette zone devrait être incluse dans une réserve naturelle englobant les sites les plus sensibles des gorges de la Vis.

Bibliographie - Source
AVEN, G.R.I.V.E., 1990 - Valorisation des potentialités floristiques et faunistiques et protection du patrimoine naturel de la région de Navacelles. CAUE.

P.-S.

Source et actualisations : 60070005
Avec l’aimable autorisation de la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon
Toutes les znieff à la DIREN
Toutes les znieff du territoire dans LOUPIC : la page d’accueil du dossier znieff
Précisions : Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt