Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Valflaunès > znieff : combe de Gorniès

znieff : combe de Gorniès

jeudi 8 septembre 2005 , par Perrey Luc , Commenter

diren

ZNIEFF de type I
Numéro:40340000

Localisation
carte IGN au 1/25000 : Claret (2742 E)

Superficie
60 ha

Mesure de gestion
aucune

Artificialisation
On observe de l’élevage extensif (terrains de parcours pour les ovins) ainsi qu’une activité de chasse comme dans toute la garrigue.

Description
La combe de Gorniès est située au nord de l’ensemble Hortus-Pic-Saint-Loup. Il s’agit d’un ravin étroit, ceinturé par des falaises marneuses, au fond duquel coule un ruisseau issu d’une résurgence permanente. La partie amont du site est couverte par un taillis mixte de Chêne vert (Quercus ilex) et Chêne blanc (Quercus humilis) avec en sous-bois des espèces caractéristiques de la garrigue telles que le Petit-Houx (Ruscus aculeatus), le Pistachier (Pistacia sp) et la Clématite (Clematis sp). Près de l’eau poussent les peupliers (Populus sp) et les érables (Acer sp). En aval, le bois fait place à une garrigue basse comportant essentiellement du Genêt scorpion (Genista scorpius) et un tapis herbacé de Brachypode rameux (Brachypodium retusum).

Critères de délimitation
Le site étudié comprend la partie amont du ruisseau de Gorniès depuis la résurgence jusqu’à son débouché dans la plaine de Ferrières-les-Verreries (ce qui correspond à la partie du cours la plus encaissée). Au nord et au sud, la limite s’arrête à la ligne de crête.

Richesse patrimoniale
La flore comprend des espèces d’origine beaucoup plus nordique qui se développent ici à la faveur de l’humidité de la combe. Il s’agit de : - Molopospermum peloponnesiacum : cette espèce possède seulement trois stations dans le département ; - Primula officinalis : cette espèce courante est ici à sa limite sud de répartition. Par ailleurs, une petite colonie de guêpiers (Merops apiaster) s’est installée dans les microfalaises en bordure du ruisseau

Intérêt
Le site de la combe de Gorniès comprend une grotte et une résurgence qui est la seule permanente de la région (avec celle du Lamalou) Outre son intérêt hydrogéologique,ce milieu humide contraste avec l’âpre aridité de la garrigue alentour. Les falaises qui entourent le ravin ont un grand intérêt paysager et sont de plus un lieu de nidification pour un oiseau protégé qui, sans être très rare, est néanmoins localisé car il ne niche que dans des biotopes bien particuliers.. En bordure du ruisseau, ont été recensées deux espèces végétales rares en région méditerranéenne qui occupent ici leurs stations les plus méridionales.

Dégradation
mme tout boisement en région méditerranéenne, ce milieu est particulièrement sensible aux incendies.

Gestion du milieu
Il convient de maintenir le site en l’état en évitant de perturber la faune et de créer de nouvelles pistes.

Bibliographie - Source
LHERITIER J. N. - Université Paul Valéry - Montpellier. Communication orale. Maîtrise d’ouvrage : Ministère de l’Environnement Maîtrise d’ouvrage déléguée nationale : Secrétariat de la Faune et de la Flore du Muséum National d’Histoire Naturelle Maîtrise d’ouvrage déléguée régionale : Direction Régionale de l’Environnement Languedoc-Roussillon (DIREN) Maîtrise d’oeuvre : Institut des Aménagements Régionaux et de l’Environnement (IARE Montpellier). 1992

P.-S.

Source et actualisations : 40340000
Avec l’aimable autorisation de la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon
Toutes les znieff à la DIREN
Toutes les znieff du territoire dans LOUPIC : la page d’accueil du dossier znieff
Précisions : Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt