Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Agonès > znieff : Gorges supérieures de l’hérault

znieff : Gorges supérieures de l’hérault

jeudi 8 septembre 2005 , par Perrey Luc , Commenter

diren

ZNIEFF de type II
Numéro:00004091

Localisation
cartes IGN au 1/25000 : Saint-Martin-de-Londres (2742 W) Le Vigan (2741 W).

Superficie
180 ha

Mesure de gestion
aucune

Artificialisation
Le site est essentiellement utilisé pour des activités de loisirs : pêche, canoë-kayak, baignade, spéléologie. Une route longe la rivière en rive gauche.

Description
Les gorges de l’Hérault entre Laroque et Saint-Bauzille-de-Putois forment sur 2,5 km l’un des paysages les plus pittoresque de la vallée. Le fleuve, à sa sortie du bassin de Ganges, pénètre dans l’ensemble karstique du plateau du Taurac qu’il entaille profondément. Les gorges, très encaissées, et surplombées par d’impressionnantes falaises sont occupées, lorsque les pentes ne sont pas trop abruptes, par des bois de Chêne vert (Quercus ilex) et de Chêne blanc (Quercus humilis). En bordure de la rivière pousse une forêt riveraine caractéristique des milieux frais et humides et parfois, lorsque le lit du fleuve s’élargit (cas du site du Vieux Moulin) s’étendent des plages de galets.

Critères de délimitation
La délimitation du site est essentiellement basée sur des critères géomorphologiques (ligne de crête, gorges encaissées). Elle englobe l’ensemble des escarpements rocheux surplombant le cours d’eau et limité à l’est par le plateau du Taurac.

Richesse patrimoniale
Elles sont de plusieurs ordres : 1 - Floristique On note sur les rochers la présence d’Arabis cebennensis. Cette petite crucifère est une espèce endémique des Cévennes, son statut dans le département reste à préciser. 2 - Faunistique Les escarpements rocheux abritent le Martinet alpin (Apus melba) et l’Hirondelle des rochers (Hirundo rupestris). Sur les berges de la rivière niche le Martin-pêcheur (Alcedo athis). Cette zone est aussi un ancien site de nidification de l’Aigle de Bonelli (Hieraetus fasciatus).

Intérêt
Le principal intérêt de la zone et avant tout paysager : la vallée encaissée, les falaises aux parois verticales forment un ensemble particulièrement harmonieux et pittoresque. De plus, les milieux rupestres, souvent inaccessibles, offrent des conditions de vie favorables à de nombreuses espèces végétales et animales spécifiques. Par ailleurs, le bord de la rivière avec son cortège de plantes caractéristiques, amène un élément de diversité et de fraîcheur au sein de ce paysage aride.

Dégradation
Ce type de milieu, très fortement perçu est particulièrement sensible à tout aménagement ayant un fort impact paysager qui détruirait cette harmonie. Les créations de route ainsi que les ouvertures de carrières ou de gravières sont donc à proscrire.

Gestion du milieu
Le site, situé au sein d’un ensemble paysager remarquable, est particulièrement attractif d’un point de vue touristique. Cette fréquentation essentiellement estivale devra être gérée si l’on veut préserver le cadre naturel de la vallée.

Bibliographie - Source
DALLARD R. - G.R.I.V.E.. Communication orale. SALASSE J.P. - Ecologistes de l’Euzière. Communication orale.

P.-S.

Source et actualisations : 00004091
Avec l’aimable autorisation de la Direction régionale de l’environnement du Languedoc-Roussillon
Toutes les znieff à la DIREN
Toutes les znieff du territoire dans LOUPIC : la page d’accueil du dossier znieff
Précisions : Qu’est-ce qu’une ZNIEFF ?

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt