Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Partout > Projet jeunes reporters > Vacances : l’art en exercice !

Vacances : l’art en exercice !

mardi 28 octobre 2003 , par Jeunes reporters du Pic , Commenter

Festival 123 Soleil

Jusqu’au 31 octobre, le festival jeune public du Pays de Sommières invite les enfants à découvrir les pratiques artistiques et le monde du spectacle.


Le festival 123 Soleil fête ses 5 ans. 5, comme les doigts d’une main ouverte invitant les enfants du Pays de Sommières à devenir, l’espace d’une semaine, les grands acteurs de la culture. En effet, pour la communauté de communes locale, commanditaire de l’événement, ce festival est l’occasion d’emmener le spectacle vivant et l’art dans les 16 villes qui composent la communauté.

[albumlp_album(48)]

Le festival n’est pas concentré sur Sommières. Délocalisation oblige, 123 Soleil est présent à Calvisson, Villevielle, Fontanes, Souvignargues, Crespian... C’est la grande originalité de cet événement, et surtout son objectif majeur : faire découvrir le spectacle vivant (théâtre, conte, danse) en milieu rural et permettre aux enfants, grâce à la mise en place d’ateliers, de goûter eux-mêmes aux joies de la création.
Ce lundi matin, à Congénies, 18 enfants de 5 à 13 ans participent à un atelier d’art plastique. Toute la semaine, sous la conduite de Karine, l’animatrice, ils ont rendez-vous dans cette salle du foyer rural pour peaufiner leurs oeuvres. Ils doivent réaliser chacun une sculpture qui sera exposée à Sommières le dernier jour. Pour beaucoup, cette rencontre avec l’art plastique est une première. Karine résume ainsi la démarche du festival : « Nous apportons la pratique de la culture aux enfants dans des villes où, habituellement, il y a peu d’activités de ce type. On facilite l’accès à la culture pour tous, les petits mais aussi les grands avec les spectacles ! »

[albumlp_album(42)]

 Culture de proximité


A Calvisson, à la même heure, des artistes justement se préparent... La Compagnie avignonnaise Tilak va jouer dans quelques heures son dernier spectacle, « Le rire de la lune », mariage entre la danse narrative de l’Inde, le conte et la musique traditionnelle persane. La salle sera sans doute comble : déjà une centaine de réservations annoncées et à moins d’une heure du début du spectacle, les organisateurs apprennent que les 150 places prévues seront insuffisantes !

[albumlp_album(45)]

Pour Marie-Laure Charlot, coordinatrice du festival, le succès du festival s’explique par son enracinement : « Le Centre Intercommunal est parti, il y quelques années, d’un constat. Il n’y avait pas de programme culturel pour le jeune public. La communauté de communes a proposé cette formule de festival délocalisé couvrant toutes les villes de son secteur. En 5 ans, 123 Soleil a fait ses preuves ».
Depuis, le contenu du festival (programmation des spectacles et ateliers) est étudié pour favoriser l’ouverture d’esprit des enfants. Marie-Laure Charlot estime que le jeune public est en attente d’initiatives de ce genre : « Les jeunes sont très ouverts sur la culture et, bien sur, sur les pratiques culturelles... quand ils le peuvent ! Pour cela, il faut des moyens, et le festival en est un. Aujourd’hui, si la moitié des enfants qui y participent proviennent des centres de loisirs, l’autre moitié est constituée d’enfants qui viennent de l’extérieur ».

[albumlp_album(47)]

 Créer des passerelles

Pour la coordinatrice, la découverte et la pratique de l’art sont aussi un facteur d’intégration sociale : « Pour les enfants, le festival est l’occasion de s’ouvrir sur le monde, de créer des passerelles entre les identités, de favoriser les échanges... Les besoins sont grands dans le Pays de Sommières où se côtoient de nombreuses cultures issues de l’immigration ».
Pourtant, les attraits du festival ne charment pas les adolescents. Les 13-17 ans suivent moins les ateliers que les 5-13 ans, au grand dam des organisateurs. Marie-laure Charlot : « Nous avons du mal à mobiliser les plus grands. Pour eux, ce qui marche, c’est ce qui existe déjà, comme le hip-hop. Ils ne vont pas vers les nouveautés. Nous avons dû annuler plusieurs ateliers ».
En dehors de ce soucis, le festival 123 Soleil ne cesse de grandir. Il s’est imposé comme le grand festival de la rentrée. Mais hélas, même les meilleures choses ont une fin : le festival jeune public fermera ses portes vendredi prochain, à Sommières, lors d’une grande exposition où seront présentées les œuvres des enfants en Pays de Sommières.

[albumlp_album(49)]
_

P.-S.

G.M.

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt