Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Les Matelles > Le Manse de Cairol (6/7) : traces d’activités agricoles périphériques

Le Manse de Cairol (6/7) : traces d’activités agricoles périphériques

dimanche 14 août 2005 , par Genty Pierre-Yves , Commenter

Une exploitation minière médiévale des XII-XIVe siècle, près de Montpellier

Les indices de mise en valeur des pentes aux abords sud de l’établissement sont difficiles à repérer en raison de la dégradation des aménagements et d’un masquage par la végétation touffue. Les premières traces tangibles commencent en dessous du cône de déblais n° 3, puis s’étendent en direction du sud sur plusieurs terrasses correspondant à des gradins rocheux successifs.
Quelques murs de pierre sèche constitués de très gros blocs empilés sont les vestiges les plus caractéristiques de l’intervention humaine. Un petit enclos complet se dessine ainsi. Plusieurs escarpements rocheux servant de limites de terrasses ont été complétés d’empilements de blocs médiocrement parementés. Dans ce même secteur se reconnaissent aussi des alignements organisés dans le sens de la pente. Des traces de chemins creux, compris entre des murs se repèrent enfin en plusieurs endroits. Du mobilier céramique ("oxydante polie" en particulier) et des tuiles courbes se retrouvent partout en surface de la zone, dés que le terrain devient un peu "lisible" [1].
Toutes ces traces sont directement liées à une mise en valeur agricole des terrains ingrats, sous la forme d’aménagement de petites terrasses, de limites de parcelles, d’enclos et de chemins de circulation. Cette zone d’activité doit être mise en relation avec l’établissement de Cairol en raison de la proximité territoriale et de l’identité du mobilier présent aux deux endroits. Elle ne peut être rapportée au manse de Cairolet, comme nous le supposions au départ, ce dernier ayant été localisé ultérieurement à un emplacement éloigné de plus de 500 m vers le sud.

P.-S.

Avec l’aimable autorisation de Pierre-Yves Genty. Dactylographie : Sylvie Rouquette.

Cette page est un chapître de l’article "Le manse de Cairol, une exploitation minière médiévale des XIIe-XIVe siècles, près de Montpellier". Sommaire et liens vers autres chapîtres :

Notes

[1Un site de la Préhistoire récente s’étendait au même endroit, il livre des fragments de céramique modelée et des silex taillés ; il semblerait qu’il ait été déjà signalé par P. Pannoux dans un document manuscrit adressé au Service régional de l’Archéologie dans les années 1950.

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt