Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Pompignan > La plaine de pompignan : conclusion

La plaine de pompignan : conclusion

mercredi 29 novembre 2006 , par Hentz Jean-Laurent, Ivanez Damien , Commenter

Cette étude réalisée sur l’ensemble de la plaine de Pompignan a permis de rassembler et de
mettre en valeur un grand nombre de connaissances inédites sur ce territoire exceptionnel. La
cartographie des habitats naturels permettra aux collectivités locales de mieux appréhender
l’évolution des milieux et des paysages à long terme.

Ce travail est aussi au service des populations locales, élus et citoyens, qui recherchent des
informations récentes sur le patrimoine naturel de la plaine de Pompignan. Nous espérons
avoir contribué à une prise de conscience collective du caractère unique de ce territoire.

Les nombreuses informations faunistiques et floristiques compilées dans la synthèse de
Gard Nature constituenr également une base solide pour la modernisation des ZNIEFF [1]
actuellement en cours. Ce document facilitera, grâce à la localisation précise des 4000
hectares de garrigues ouvertes, des mares temporaires et des principales espèces à valeur
patrimoniale, la définition des périmètres des espaces écologiques les plus intéressants.

Le devenir de la plaine et de ses paysages est une question d’actualité : que faire de ce
territoire déserté par les moutons, et qui sera peut-être bientôt, aussi, déserté par les
vignerons ? N’y a t-il pas de solutions nouvelles pour valoriser les paysages exceptionnels de
cette vaste étendue de garrigues et de pelouses ? Quels sont les projets viables que la
communauté de communes « Garrigue-Cévennes » pourrait initier sur cet espace resté jusqu’à
présent « vierge » ? Ne peut-on pas imaginer, aujourd’hui, les solutions qui permettront aux
habitants et exploitants d’assurer la pérennité de leurs activités économiques et de leur cadre
de vie ?

Mais le temps presse, et si les moutons ne reviennent pas vite, ce sont les oiseaux, les
papillons et les orchidées qui vont bientôt disparaître, et avec eux, c’est tout un pan de
l’histoire rurale locale qui s’éteindra dans l’oubli.

P.-S.

Cette page fait partie d’une série de 6 articles intitulés extraits du document "La plaine de Pompignan : inventaire naturaliste " :

Notes

[1Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique : l’inventaire de ces zones remis à
jour permettra aux services de l’Etat, aux collectivités et aux particuliers de tenir compte des enjeux
de préservation dans leurs choix d’activités et d’aménagement du territoire.

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt