Accueil LOUPIC : le Pic Saint Loup et villages alentour

Accueil > Pic Saint Loup > Depuis le Pic-Saint-Loup le phare des Montpelliérains

Depuis le Pic-Saint-Loup le phare des Montpelliérains

samedi 27 octobre 2007 , par Cheylan Jean-Paul, David Luc , Commenter

Cazevieille (34) Il faut l’avoir “fait” une fois dans sa vie, la montagne sacrée des Montpelliérains, 370 m de dénivelé depuis Cazevieille, pour le pèlerinage de la Saint Joseph ou pour pique-niquer en famille. Ici, se passent des choses depuis la nuit des temps...

JPEG - 79.6 ko
Points de vue sur la garrigue : le Pic-Saint-Loup
Cliquez sur le panorama pour l’agrandir.

Soulever le Pic Saint-Loup

En garrigue - moins 45 milions d’années.
Au loin, les Pyrénées se soulèvent lentement : la poussée provoque ici un plisse-ment gigantesque des couches calcaires qui se redressent à la verticale. Le Pic Saint-Loup est né ! Les couches de l’Hortus (1) restent
presque horizontales. L’érosion creuse les Combes de Fambétou (2) et de Mortiès.

JPEG - 6.3 ko
Soulever le Pic-Saint-Loup

Chasser, élever, cultiver

Falaise de l’Hortus – moins 55 000 ans
“La pointe de flèche jaillit et perfore la carotide du bouque-tin, qui vacille et s’écroule. De-puis des heures, les chasseurs, transis de froid traquent l’ani-mal. Encore quelques efforts pour traîner leur proie jusqu’à la grotte (3) et ils seront à l’abri pour la dépecer et s’en régaler.”

Causse de l’Hortus – moins 5 000 ans
“Le troupeau rentre dans l’en-clos entouré de cabanes (4) , les gerbes de blé sont rangées, il reste un peu de temps pour ren-dre encore plus beau le dolmen (5)
et bientôt un menhir (6) sera dressé

Eriger des châteaux

Château de Viviourès – 12 mai 1388
“Mes gens vont chercher les ga-lets de quartz à l’Hérault, avec la charrette, et les briques de soude près des étangs. Le bois, il est sur place !”.
Les nobles avaient le privilège de posséder un four pour fabri-quer le verre. Le château est en ruine depuis la fin du XVIe siècle.

JPEG - 9.4 ko
Cultiver les arbres

Cultiver les arbres !

Plateau de l’Hortus – 18 février 1921
“J’entretiens une souche de chêne vert avec cinq ou six rejets pour en faire de petites bûches, idéales pour le charbon de bois (avec ces charbonnières (7) si nombreuses sur le plateau).” (8)
La forêt est coupée depuis 7 000 ans : pâtures, bois pour le chauffage
et pour les fours, à chaux ou à verre. Une coupe a encore eu lieu sur l’Hortus, en 2002. (9)

Travailler la vigne

Un vigneron du Pic Saint-Loup

“Lorsque la vigne dispose de peu d’eau, lorsque sa vigueur est maîtrisée par une taille adaptée, ou plantée sur les pen-tes caillouteuses et drainées, elle concentre les parfums et contribue aux meilleurs vins.”
Aujourd’hui les vignerons du Pic Saint-Loup obtiennent sur ces terroirs les vins parmi les mieux classés du Languedoc. Mais tout ceci demeure avant tout un art. La “révolution qua-litative”, aujourd’hui accomplie, a su valoriser les savoir-faire historiques.

JPEG - 3.2 ko
Circaète

Choisir
l’avenir du
Pic Saint-Loup


Dans le vent, un circaète – 22 septembre 2006 et après...

“Regardez comme ma belle gar-rigue rase, entretenue par les troupeaux, où je peux chasser serpents et lézards, se réduit comme peau de chagrin !”
Le Pic Saint-Loup est un Site Protégé, mais quel avenir ré-servons-nous à ces paysages : forêts de pins d’Alep (10), lotisse-ments, espaces de loisirs, terres agricoles ?

P.-S.

Aquarelles : Liliane Dumont.
Cet article de luc David et Jean-Paul Cheylan est extrait de l’ouvrage collectif Points de vue sur la garrigue édité par les Ecologistes de l’Euzière.
Présentation de l’ouvrage dans Loupic : Points de vue sur la garrigue.
Autre article extrait de ce livre : Lauret depuis le rocher du Causse

Proposer un commentaire sur cet article

RSS de Loupic News-Letter Page Facebook de Loupic Twittez Loupic

Vite dit vite su

Nous suivre

Au hasard

Articles récents

Dépêches récentes

Commentaires récents

©LOUPIC 2003-2017 | Participer | La Charte | Association PICLOUP | Loupic | CNIL n°1146276 | Contact | | Plan du site | Graphisme N.Héricourt